Unsik Chin, une compositrice qui fait de plus en plus sa marque

Many contemporary composers have tried to do something abstract; they want to avoid all these Romantic emotions, and that can lead to a dead end of sorts.

La musique contemporaine serait-elle dans une impasse, comme le dit Unsuk Chin dans une entrevue qu’elle accordait à  Daniel Medin en octobre 2017 (voir ci-bas le lien vers cette entrevue)? Il est vrai que la plupart des oeuvres jouées par les orchestres symphoniques, un peu partout dans le monde, ont été composées avant le 20e siècle. Unsuk Chin nous révèle peut-être une des clés de compréhension de la difficulté de plusieurs compositeurs contemporains de joindre la plupart des amateurs de musique classique. Elle même s’est frottée aux compositeurs abstraits dans sa phase d’apprentissage. Ce que j’aime beaucoup, c’est le degré élevé de sophistication de sa musique, sans toutefois qu’elle tombe dans la pure abstraction (quoique je ne dédaigne pas l’abstraction, au contraire).

Citons-là à nouveau:

« Pour moi, il est très important d’écrire de la musique qui possède plusieurs niveaux de compréhension. J’essaie toujours de faire en sorte que chacun, du mélomane occasionnel aux professionnels musicaux, puisse en retirer quelque chose ». (Unsuk Chin – Monts et merveilles).

Voilà comme entrée en matière de cette vidéo qui vous présentera Unsuk Chin bien mieux que je ne saurais le faire.

Unsuk Chin dans Spotify


Pour aller plus loin

Daniel Medin. A conversation with Unsuk Chin
Grawemeyer Awards. 2004 – Unsuk Chin
Ircam. Centre Pompidou. Unsuk Chin (biographie + liste de ses oeuvres)
La compositrice Unsuk Chin remporte le Prix Sibelius de Wihuri
Unsuk Chin – Monts et merveilles
Unsuk Chin in conversation with Eva-Maria Tomasi (video, 18 min.)

Les commentaires sont fermés.

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑