Vítězslava Kaprálová: un leg musical à redécouvrir

Lorsqu’elle décède de la tuberculose en 1940, alors qu’elle est âgée d’à peine 25 ans, Vítězslava Kaprálová a composé plus d’une cinquantaine d’oeuvres dont plusieurs ont été publiées. On peut voir son départ si jeune comme une tragédie, mais on peut aussi saluer ses talents exceptionnels de compositrice et de chef d’orchestre,et voir ce leg comme un trésor laissé à l’humanité.

Kaprálová nait le 24 janvier 2015 en Moravie, plus précisément à Brno, deuxième ville en importance de la jeune république Tchèque, où elle grandira dans un milieu familial qui ne pouvait que favoriser l’éclosion de ses talents: sa mère enseigne le chant et son père, qui a étudié la composition et le piano, avait fondé quatre ans plus tôt une école de musique dont la réputation ira en croissant dans les décennies suivantes. L’influence de sa mère expliquerait la passion qu’elle a développé pour le chant d’art lyrique. Vítězslava n’en a pas moins composé des oeuvres pour piano, pour orchestre de chambre et pour orchestre symphonique. Sur le plan anecdotique, Ludvik Kundera, le père de Milan Kundera – un de mes écrivains préférés –, est le pianiste lors de la premiere en 1936 du concerto de fin d’étude de Kaprálová (concerto pour piano en D mineur), concerto qu’elle dirigea elle-même. Deux ans plus tard, elle tenait le bâton pour sa Military Sinfonietta, devenant la première femme à conduire l’orchestre symphonique de la BBC.

Écoutons ce que raconte à son propos la pianiste américaine Sara Davis Buechner:

L’ironie veut qu’elle soit morte le jour même où les nazis entraient à Paris. On raconte que ses dernières paroles évoquèrent l’opéra Julietta de Bohuslav Martinu dont elle était très proche. Elle aura eu une brève mais fulgurante carrière dans un des moments les plus tristes de l’Histoire. Il est choquant de voir à quel point elle tombera rapidement dans l’oubli, malgré ce qu’elle avait accompli.

Albums en écoute continue (streaming):
April Preludes
Complete Piano Music
Orchestral Works
Portrait
Songs


Pour aller plus loin

The Kapralova Society. Un site très complet dédié à la mémoire de la compositrice.
Clare Thornley pour The Orel Foundation. Vitezslava Kapralova.
John Allison. The tragedy of Europe’s great forgotten female composer. The Telegraph. 24 jan 2015.
Juri Mucha. L’amour au seuil de la nuit. À propos du roman de Mucha, marié à Vítězslava Kaprálová peu de temps avant qu’elle ne meure de la tuberculose.
France Musique.  Vitezslava Kapralova (Brno 1915-Montpellier 1940) 1/4 (une série dans une émission animée par l’excellente Denisa Kerschova. À noter que les émissions étaient disponibles le 5 juin 2018, mais qu’il est possible qu’elle ne le soient plus éventuellement).
Vitezslava Kapralova (Brno 1915-Montpellier 1940) 2/4
Vitezslava Kapralova (Brno 1915-Montpellier 1940) 3/4
Vitezslava Kapralova (Brno 1915-Montpellier 1940) 4/4